Comprendre un peu plus l’investissement en pierre papier !

Une SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier est un mode d’investissement très prisé en France en matière immobilière car elle offre une rentabilité intéressante aux investisseurs. De plus, c’est un placement sûr et stable. Et on l’appelle souvent la « pierre papier » parce qu’il s’agit de miser son argent sur un contrat qui est établit entre le gestionnaire et le bailleur, donc sur un papier, et non d’investir directement sur un bien immobilier qui est la pierre.

Les critères de sélection d’une bonne SCPI

Il est très important de passer par des démarches sérieuses avant de choisir une SCPI. En effet, l’investisseur doit tout d’abord déterminer son objectif patrimonial tel que la constitution de patrimoine, la perception de revenus complémentaires, la préparation de la retraite, la réduction des risques ou les réductions fiscales. Ensuite, il doit vérifier la qualité et l’historique de la société de gestion. Il est conseillé d’opter pour un organisme réputé qui dispose d’un actif immobilier intéressant et diversifié. Ainsi, on peut se référer sur : le montant de capitalisation de la SCPI, sa performance locative, et sa capacité en matière de Report à Nouveau ou RAN. Par ailleurs, la qualité de l’exploitant aussi est indispensable au bon fonctionnement de l’investissement, donc il est mieux de choisir un gestionnaire expérimenté. Enfin, l’investisseur est tenu d’insister sur la politique de placement à adopter, dont : la rentabilité, la liquidité des parts, la qualité des locataires et l’emplacement du bien.

La réalisation d’un investissement en SCPI

Pour parler des principes d’investissement en SCPI, il s’agit d’acheter des parts auprès d’un organisme spécialisé et de confier à ce dernier les opérations de gestion, d’achat, de localisation et de revente. Ainsi, il n’y a donc pas lieu d’investir sur un bien immobilier précis mais plutôt de devenir un associé au sein d’une SCPI qui possède un parc immobilier composé de plusieurs logements implantés dans des régions différentes et occupés par des locataires variés. Dans la plupart des cas, ces logements sont utilisés en tant que bureaux ou en tant que locaux commerciaux. Et c’est la société de gestion qui est chargée de collecter les fonds, de sélectionner les actifs et de redistribuer ensuite les quotes-parts qui reviennent à chaque porteur de parts. La dernière chose à savoir est le fait qu’une SCPI est règlementée par l’Etat et qu’elle est contrôlée par l’AMF ou Autorité des Marchés Financiers dans le but de protéger les intérêts des investisseurs. Il est recommandé de se renseigner sur internet, voire ce lien par exemple, pour savoir les avis sur les SCPI.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *