Le broyeur d’évier est-il vraiment utile ?

Le broyeur d’évier est un dispositif qui permet de laisser évacuer les déchets après transformation en fines particules. Si cet élément est à la fois pratique, économique, son utilisation est très réglementée. Dans quels cas et comment le broyeur d’évier est installé ? Pour mieux savoir quand et comment l’installer, voici tout ce qu’il faut savoir.

À quoi sert le broyeur d’évier ?

Le broyeur, un dispositif déchiqueteur placé sous l’évier sert à broyer les déchets qui y passent avant leur évacuation dans les canalisations. Se basant sur un principe de fonctionnement simple, ce dispositif va réduire les déchets alimentaires et autres en fines particules avant leur évacuation avec les eaux usées.

Ainsi, les fines particules évacuées ne peuvent pas former des bouchons dans les canalisations. Grâce au broyeur d’évier, des économies relatives aux déchets ménagers allant jusqu’à 25 % peuvent être réalisées. Aussi, les bouchons dans les canalisations seront évités notamment en évitant à ce que des déchets importants s’y évacuent.

Ce dispositif une fois installé par le plombier sérieux garantit également une meilleure hygiène pour les canalisations. Il sert alors à préserver la plomberie de tous les problèmes récurrents. Pour tous ces avantages, il est donc très utile dans le milieu professionnel que chez les particuliers. Pour s’équiper, il suffit de l’installer sous la bonde, le raccorder à la plomberie d’un côté et à l’électricité de l’autre.

L’installation d’un broyeur d’évier, que dit la loi ?

L’utilisation du broyeur d’évier aussi bien dans le milieu professionnel que particulier est très réglementée. En effet, si tous les foyers décident de l’utiliser, les stations d’assainissement des eaux usées seront rapidement saturées. Le principe d’utilisation est prévu par l’article 83 du titre IV « Élimination des déchets et mesures de salubrité générale » du règlement sanitaire départemental.

D’après cet article, l’évacuation dans les systèmes d’assainissement après broyage est interdite. Toutefois, des dérogations peuvent être accordées par le préfet sur proposition du directeur départemental des affaires sanitaires et sociales. Cette dérogation pourra notamment être accordée lorsque l’installation est exclusivement ménagère.

Ainsi, il faudra se renseigner auprès du syndic ou de la municipalité afin de savoir si ce type d’installation pourrait être posé sous l’évier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *