Le càjon : un instrument indispensable pour ceux qui aiment le rhytme

Un càjon n’est ni un oiseau, ni un fruit exotique. Il s’agit d’un instrument de musique à percussion. Vous avez sûrement vu le membre d’un groupe en jouer, mais vous n’y avez sûrement pas attention, du fait de la discrétion et de la forme particulièrement banale de cet instrument.

Qu’est-ce qu’un càjon ?

 

Un càjon est un instrument de percussion qui a vu le jour en dans un pays d’Amérique latine (le Pérou) au temps de l’esclavage. Un càjon est une caisse rectangulaire avec une section carrée. Cette forme lui vient de ses origines assez particulières. En effet, cet instrument a été inventé par des esclaves avec des caisses qui servaient à contenir des fruits ou des produits de la pêche, du faute de moyen. D’où sa forme particulièrement simple. La simplicité du càjon n’influence en rien le fait qu’il s’agisse d’un réel instrument de musique. Une grande variété de son et de rythme peuvent être joués avec lui, ce qui lui a notamment permis de s’exporter en dehors de l’Amérique latine pour accompagner des musiques autres que le tango, le flamenco, la salsa ou encore les musiques traditionnelles de différents pays d’Amérique du Sud.

 

Ce qu’il faut savoir sur le càjon

 

Un càjon se joue normalement en étant assis dessus. En effet, un càjon peut être utilisé en étant positionné devant soi sur un socle. La face présentant une plaque plus fine que les autres côtés doit être dirigée vers l’avant, il s’agit de la surface de frappe. La face opposée à celle-ci est percée d’un trou circulaire d’une dizaine de centimètres de diamètres. Cette ouverture joue le même rôle que l’évent de décompression de la caisse d’un haut-parleur. Le càjon dispose d’un timbre plaquée à la surface de frappe, lui permettant de produire un son caractéristique, ressemblant à celui d’une caisse clair de batterie. Cet élément est donc un des critères à considérer pour trouver un meilleur cajon. Il est à noter que l’ajout d’un timbre derrière la surface de frappe d’un càjon s’est fait à notre époque. Le càjon traditionnel n’en possède pas. Il faut aussi savoir que le timbre d’un càjon peut être fait à partir différents éléments. À savoir : un timbre de caisse claire d’une batterie, un objet en métal pouvant vibrer, des clochettes ou bien la corde d’une guitare. Le son produit par le càjon varie selon l’endroit de la surface de frappe où l’on joue. Le fait d’appuyer le pied à diverses hauteurs de la surface de frappe permet aussi de faire varier le son de l’instrument.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *